#3 Détroit, des lieux de réinvention réinventés


SUSTAINABLE BRANDS À DÉTROIT : NOTRE RETOUR D'EXPERIENCE, OU COMMENT TIRER DES LEÇONS DE LA RÉINVENTION DE LA VILLE ! 

Claire et Guillaume, du planning stratégique, étaient à Détroit du 22 au 25 mai pour Sustainable Brands, l'évènement planétaire des marques responsables et innovantes. Workshops, témoignages, visite de la ville... Ils ont eu la chance d'être su place et d'échanger sur des thématiques aussi variées que l'alimentation des villes ou le fonctionnement des fermes urbaines, très présentes à Détroit.
Car contrairement aux idées reçues, Détroit n'est pas une ville fantôme mais bien une ville d'avenir, surtout en matière d'innovation sociale et de durabilité.
Mais comment la nécessité vitale, ressentie dans la ville américaine dès les années 1950, a-t-elle rendu possible l'émergence de solutions de demain ? 

Claire tire pour nous les grandes leçons de la réinvention de Détroit en 5 articles ! A travers ses récits, elle nous raconte ses trois jours de découvertes, de partages et d'émotions en nous faisant vivre l'expédition de l'intérieur.


Nous avons déjà publié les deux premiers épisodes : Food & Detroit : histoire des destins et Human beings beyond the headlines.
Découvrez maintenant le troisième épisode, "Des lieux de réinvention réinventés". 



des lieux de réinvention réinventés 

 
À Détroit plus qu’ailleurs on a très vite compris l’importance de se serrer les coudes pour s’en sortir, au sens figuré comme au sens propre. Ici le co-working est plus qu’un effet de mode : c’est une arme de choix pour relancer la ville. Car si chez nous ces espaces sont surtout des lieux de travail pour startupers surbookés ou freelances nomades, ils sont ici des lieux de connections hybrides et de réels centres d’entre-aide profondément ancrés dans le tissu local. Ce sont des lieux où le « co » n’est juste pas là pour faire joli si vous voyez ce que je veux dire…
 
Petit zoom sur deux lieux dont l’approche m’a particulièrement plue.
 

Ponyride


C’est quoi ?

 

Espace de co-working, résidence d’artiste, locaux pour startups à fort impact social, studio de danse, maker space… C’est tout ça et plus encore. Acheté par une ONG, Ponyride c’est d’abord une boite vide construite avec des volontaires du quartier souhaitant rassembler des gens très différents pour démontrer la puissance du travail collaboratif. Aujourd’hui c’est un espace loué à bas prix aux artistes, entrepreneurs et porteurs de projet qui souhaitent avoir un impact positif sur les communautés locales. D’ailleurs en entrant ici on s’engage à donner 3 heures par semaines de son temps en bénévolat, sympa non ?
 
 


Pourquoi je vous en parle ?
 
Déjà, il faut dire qu’avec un nom pareil j’avais forcément envie de vous en parler (vous auriez du voir la tête du chauffeur quand on lui a dit qu’on voulait aller au Ponyride !). En fait avec l’explication c’est même encore mieux. Chez Ponyride on croit que la vie devrait être comme un tour en poney : on se lance, on tombe, ça ne fait pas mal, on se remet en selle et on repart ! Une philosophie à laquelle j’adhère complètement.
 
Après parce que c’est la première fois que je visitais un lieu hybride aussi complet, capable de mêler art, artisanat, startups et co-working. Et surtout un lieu ouvert sur son quartier, hébergeant cours de dance et de musique. Un véritable lieu de vie où tout le monde est le bienvenu !
 

Oui oui c’est une intervention de notre fameux JR dans leur bâtiment ;)
 

Qu’est-ce que ça pourrait inspirer aux marques ?
 
Je rêverais d’un monde où les marques seraient elles aussi capables de parler un langage multiple, de décloisonner leurs horizons. De créer des innovations multipartites impliquant startup innovante, consommateur passionné, artisan designer et artiste rêveur. Là, c’est sur que les innovations ressembleraient à autre chose qu’un nouveau chewing gum au goût hamburger…
 

Techtown


 
C’est quoi ?
 
Le plus grand incubateur / accélérateur de business à Détroit avec une double approche. 1 : un accélérateur de startups Tech (hello les copains du NUMA !) et 2 : (spoiler : c’est ma préférée) un programme d’accompagnement d’entreprises dans les quartiers de la ville.
 

 
Pourquoi je vous en parle ?
 
Parce que c’est une fois de plus un incubateur qui s’est posé la question de son impact sur l’écosystème autour de lui. Un peu comme Le Comptoir (ndlr : incubateur développé par INCO pour créer de l’emploi dans le 93) à Montreuil, mais en allant un step plus loin. On ne se contente pas ici de ramener des entrepreneurs Tech – souvent sortis de belles écoles – on aide aussi les populations locales à développer leur propre projet. Pour plus d’efficacité, Techtown délocalise même ses programmes dans les différents quartiers et s’adaptent aux spécificités de chacun.


 

Qu’est-ce que ça pourrait inspirer aux marques ?
 
Toujours plus d’ancrage local ! Et si les marques laissaient plus de marges à leurs antennes locales pour développer des projets sur-mesure aux communautés qui les entourent ? Un peu comme Starbucks essayent de le faire avec son programme Starbucks Community Service. Elles pourraient trouver, à la croisée de leur identité et des besoins analysés, de vrais espaces pour faire la différence.
Par exemple et si un hypermarché Carrefour soutenait le développement de petits commerces dans les villages trop éloignés de son centre ? Cela serait une autre façon d’illustrer l’utilité d’une marque qui souhaite rendre accessible à tous une alimentation de qualité.
 
Ouvrons nous !
 
Ma conclusion en 2 points :
  1. Ouvrons nos entreprises sur les quartiers qui nous entourent avant de changer le monde
  2. Croisons nos disciplines et nos points de vue pour de nouvelles propositions de valeurs plus riches et plus justes

Pour toute info, contactez Fanny Desbois, Responsable Communication : fdesbois@pixelis.fr