Data & Emotion


Auteur :


Data & Emotion
Rencontre avec Alexandre Le Texier.

Je venais juste de mettre un point final à mon billet sur les Français qui prennent le pouvoir sur leur consommation - et donc sur les marques - lorsque Alexandre Le Texier me présente le moyen, pour les marques, d'augmenter l'efficacité de leur communication en mesurant, au préalable, les émotions des consommateurs face à leur message de communication.
EFFRAYANT ? Innovant, plutôt.
Perceptio Media, le cabinet d'études marketing nouvelle génération qu'il codirige, a développé une technologie avec le Laboratoire URECA permettant de mesurer les émotions du consommateur face à un message ou une campagne publicitaire. Une technologie qui permet d'aller bien au-delà de la mesure verbale d'une étude quali classique.

ON TOUCHE ICI AUX SCIENCES COGNITIVES.
Elles ont en effet prouvé, depuis longtemps déjà, l'influence de nos émotions sur nos décisions d'achat. 60% de ces décisions sont influencées par nos émotions*. Que l'on soit cerveau droit ou cerveau gauche, nous sommes, par essence, irrationnels dans nos comportements. Comprendre ce qui se passe dans le cerveau grâce à des capteurs physiologiques qui enregistrent, en temps réel, l'ensemble des signaux émis par le consommateur permet de mesurer 3 processus cognitifs clés.
  La perception. Quelle visualisation des informations clés d'un message ?
  L'attention. Quels éléments génèrent de l'attention et créent de l'engagement ?
  Et enfin l'émotion. Quelles sont les émotions ressenties et quel niveau de mémorisation du message ?

UNE TECHNIQUE INTÉRESSANTE SI ELLE ABOUTIT À UN BEL EXERCICE DE CO CRÉATION ENTRE L'ANNONCEUR ET L'AGENCE. A CONDITION DE NE PAS SUIVRE AU PIED DE LA LETTRE LES DÉSIDÉRATA DE CHAQUE INDIVIDU, MAIS D'ALLER PLUS LOIN DANS LA RÉFLEXION POUR ANTICIPER LEURS ENVIES À VENIR. POUR PENSER LE FUTUR.












*Extrait de l'ouvrage « les paradoxes de la relation client dans un monde digital » d’Eric Falque et Sarah Jayne Williams.