Qualité de vie au travail & performance collective

3ème baromètre bien-être au travail

Comment concilier performance et plaisir autour de nos manières de travailler ensemble ? Un enjeu sociétal et un défi pour l’entreprise.
 
Les crises économiques à répétition et leur cortège de restructurations en chaîne ont un fort impact sur la qualité de vie au travail des collaborateurs. De plus, les évolutions socio-culturelles dont nous sommes les témoins, avec notamment l’essor des nouvelles technologies digitales et l’arrivée sur le marché de l’emploi de la Génération Y, modifient les attentes des salariés. Equilibre entre vie professionnelle et vie privée et épanouissement au travail sont des aspirations fortement exprimées. Plus seulement rémunérateur, le travail doit aussi être source d’épanouissement personnel et d’insertion dans un collectif. Le philosophe André Comte-Sponville rappelle que le travail n’est pas naturel. On travaille d’abord par nécessité. Pour l’entreprise et son manager, il est donc essentiel de susciter un certain désir pour quelque chose qui n’est pas naturel. Si l’entreprise s’affirme de plus en plus comme «spécialiste du désir de l’autre», elle se doit de fait d’identifier les attentes pour lesquelles le salarié est prêt à accomplir cet effort. Les satisfaire, c’est s’assurer de meilleures performances. De leur bonheur et de leur attachement au travail, dépend la performance de l’entreprise. L’amélioration continue de la qualité de vie au travail est un investissement au service de l’entreprise, de son organisation, de ses collaborateurs, de sa performance globale et de sa réputation.


L’agence Pixelis obtient un indice de 7,3 au 3ème baromètre Occurrence.
Depuis 2013, tous les 6 mois, Pixelis missionne le cabinet Occurrence, institut d'études spécialiste de l'évaluation de la communication, pour mesurer auprès de ses 85 collaborateurs, le bien-être au travail. L’objectif de cette démarche, en droite ligne avec notre stratégie RSE et notre certification Lucie, n’est pas seulement d’obtenir une bonne note mais surtout d’identifier, en toute objectivité, les axes d’amélioration et de mesurer quantitativement une notion aussi qualitative comme le bien-être au travail.


Pour un management basé sur l’engagement et la confiance
Pour y parvenir, on peut agir sur l’organisation du travail, les relations aux autres et la reconnaissance, améliorer la confiance dans l'avenir de l'entreprise... Sachant que des salariés heureux produisent mieux, il devient nécessaire d'opter pour une posture managériale disruptive. Il faut envisager la gestion des hommes non plus de façon "globale" mais "négociée", avec des individualités dont les attentes sont forcément complexes. Ce que l’on demande finalement à ses collaborateurs, ce n’est pas qu’ils fassent leur travail tel qu’il a été défini précisément, mais qu’ils s’engagent dans le travail et formulent eux-mêmes leur feuille de route - le meilleur gage de la satisfaction, à partir du moment où elle s'inscrit dans la stratégie et les valeurs de l'entreprise.


Comment manager son entreprise pour favoriser le bien-être de chacun tout en accomplissant sa mission
d’entreprise ?

Les managers se doivent de redonner des perspectives, du sens, pour favoriser l’autonomie au travail et la force de proposition que l’on a parfois perdue, avec des organisations qui ne le permettent plus. Créer des modes alternatifs d’organisation pour s’adapter en permanence en fonction des besoins et créer les conditions de la réalisation du travail entre plusieurs collaborateurs internes mais aussi externes. Par exemple, repenser certaines parties des locaux en mode projet, avec la création de groupe de travail ad hoc et des espaces de travail dédiés, habités par le projet. Co-construire et innover ou comment dépasser la contrainte par l’innovation collective. Responsabiliser les salariés et développer des stratégies individuelles, tout en respectant une stratégie collective, en co-construisant les règles du bien-être ensemble. Le bien-être durable, est un nouveau levier d’adhésion des salariés à une entreprise. Si pour une majorité de français, il faut être acteur de son bien être, tous réclament également plus d’empathie au quotidien. Les salariés attendent aussi de leur entreprise qu’elle soit humaine, fiable, attentionnée, cohérente, respectueuse, sincère et sympathique.


Pixelis, une agence en phase avec son époque
L’époque est à l’ouverture, à la diversité, au sur-mesure, au réseau... et les marques se demandent en permanence comment se raconter avec cette nouvelle donne. Chez Pixelis, nous revendiquons une notion de la marque ancrée dans son époque. Au croisement des tendances sociétales et des nouvelles technologies, il s’agit pour nous de créer, raconter et partager des histoires de marques vraies, et de garder toujours la capacité d’être en phase avec les nouvelles façons de raconter la marque sur l’ensemble des canaux. Nous expérimentons pour nous-même et nous avons fait certifier notre démarche RSE, pour mieux recommander ensuite à nos clients les bonnes pratiques sur le sujet.